Diagnostics de pollution électromagnétique

Pourquoi ?

Pour appliquer les recommandations du Conseil de l’Europe (résolution 1815 adoptée le 27 mai 2011) en prenant « toutes les mesures raisonnables pour réduire l’exposition aux champs électromagnétiques, notamment aux radiofréquences émises par les téléphones portables, et tout particulièrement l’exposition des enfants et des jeunes……. »

En effet, il recommande de 

« mettre en place des campagnes d’information et de sensibilisation aux risques d’effets biologiques potentiellement nocifs à long terme pour l’environnement et la santé humaine, en particulier à destination des enfants, des adolescents et des jeunes en âge de procréer »

et de

« porter une attention particulière aux personnes «électrosensibles» atteintes du syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques et de prendre des mesures spéciales pour les protéger, en créant par exemple des «zones blanches» non couvertes par les réseaux sans fil »

Quand ?

  • Avant un achat immobilier, afin  de vérifier l’environnement électromagnétique extérieur du  domicile envisagé.
  • Après avoir emménagé dans son logement afin de se protéger tant des pollutions électromagnétiques extérieures que des pollutions intérieures.

Où ?

Les lieux qui semblent important à assainir sont ceux où les personnes séjournent longtemps dans la chambre, le salon, le bureau…….

Les secteurs d’intervention privilégiés par Le fil de l’onde concernent la Bretagne, les Pays de Loire et la Région Parisienne.

L’intervention dans d’autres régions est envisageable selon mes déplacements pour conférences, salons ou formations. N’hésitez pas à contacter Le fil de l’onde.

Comment ?

Les lieux définis bénéficieront, avec des appareils professionnels,  de mesures de :

  • champs magnétiques et électriques de fréquence comprise entre 5 Hz et 1000 Khz  (c’est à dire des appareils électriques et leur réseau d’alimentation)
  • ondes-radio & micro-ondes  de fréquence comprise entre 27 MHz et 10 GHz (c’est à dire des technologies sans fil)

Pour chacun des lieux définis, sera réalisé

  • une identification des sources impactant ces lieux en  comparant ces mesures à celles recommandées par la baubiologie
  • une proposition de solutions d’atténuation de ces sources

Et ensuite ?

Un rapport de mesures de plus de 20 pages consignera ces mesures, leurs solutions d’atténuation et vous prodiguera des notions d'hygiène électromagnétique.

Une mise en relation avec un professionnel pour la mise en œuvre de ces solutions vous sera proposée.

Le temps nécessaire à la réalisation de ces mesures est fonction du nombre d’anomalies découvertes et dure généralement 2h en moyenne pour une maison de 100 m².

Combien ?

Le coût d’un diagnostic est de 250€ pour un lieu de vie de 100 m² auquel s’ajoutent des frais de déplacement.

Pour tout devis et rendez-vous, vous pouvez prendre contact  par mail à contact@lefildelonde.fr ou  téléphone au 06 81 74 33 65.

Une réponse vous sera adressée sous 48h maximum.

Mise en garde

Ce diagnostic est conseillé avant la mise en place de quelconques protections.

Il est illusoire, en effet,  de se protéger des ondes radioélectriques invisibles, silencieuses et inodores sans en vérifier la source réelle. 

Nombreuses  sont les erreurs d’appréciation de sources émettrices. En voici quelques exemples :

  • Repérant de nombreux réseaux wifi sur son smartphone et son ordinateur, Monsieur P..., est tenté d’investir dans une peinture anti-onde pour se protéger de ces sources extérieures. Mais, le diagnostic montrera que l’élément perturbateur est la base du téléphone fixe sans fil DECT intérieur. Il suffit de le remplacer par un téléphone fixe filaire, un investissement beaucoup plus modeste que prévu.
  • Une antenne relais étant proche, Madame M….  installe un rideau filtrant pour s’en protéger. Après la prise de mesures, il s’avère que que les émissions de l’antenne ont effectivement un impact mais que les ondes passent principalement par le toit. L’investissement prévu est dans cette situation insuffisant.
  • Après une mauvaise nuit passée dans un appartement récemment acquis, Monsieur et Madame L….. suspectent l’antenne relais visible 400 m plus loin. Le diagnostic révèle que  l’impact de l’antenne est finalement très faible alors que les circuits électriques à la tête du lit émettent fortement.

Ce que vous apporteront ces mesures

  • Etat des lieux précis des endroits tranquilles de votre lieu de vie
  • Connaissances précises des sources impactantes et  non des sources supposées.
  • Connaîssance des gestes simples pour réduire votre exposition.

Enfin modifier en profondeur certaines de nos habitudes nécessite souvent un gros investissement personnel. 

En revanche, mesurer le niveau de pollution électromagnétique d'un logement n’est qu’une formalité qui offre un niveau élevé de confiance.